jeudi 4 décembre 2014

Savon à l'indigo

Ce n'est pas un secret, j'adore le bleu :)
Et ça fait un moment que j'essaie des bleus en savonnerie : ultramarine, micas, mélange des deux ^-^ mais je n'avais pas encore essayé l'indigo.
J'ai craqué et acheté un pot chez AZ.

Je prends de temps en temps une bouteille d'huile dans mon magasin bio. Cela me permet de varier mes huiles en cuisine et/ou de faire des essais en savonnerie. L'autre jour, j'ai regardé un mélange d'huiles pour friture, composé de 75% d'huile de tournesol oléique et 25% d'oléine de palme. Le tournesol moins sensible au rancissement et la palme que j'ai très peu utilisée jusque-là, hop j'ai eu envie de tester.


La recette (pour 500g d'huiles) :
Cire de soja AZ 16%    80g
HV Olive 16%    80g
HV Coco 20%    100g
BV Cacao 10%    50g
HV Tournesol oléique + Oléine de Palme (La Vie Claire) 35%    180g
Cire d'abeille en feuille 2%    10g

Eau 33%
Soude calculée avec Soap Calc pour un surgras par réduction de soude de 5. Avec l'ajout d'huile à la trace de 2%, mon savon sera finalement surgras à 7.

Ajout dans les huiles : 5g (1%) de stéarate de magnésium.
Ajouts à la trace : 20g (4%) de miel d'acacia, 2.5g (0.5%) de MixTocophérol (Bilby), et 2.5g (0.5%) d'HE (Lavande Vraie + Petitgrain Bigaradier + Géranium Bourbon) prédiluées dans un peu d'huile.

Après avoir séparé ma pâte en 3 pots, j'ai mis un peu d'indigo dans un et un peu de charbon dans un autre.

J'ai eu bien des soucis avec mon indigo : j'avais préparé une sorte d'empâtage en mélangeant indigo et glycérine dans un petit pot. Je pensais que ce serait une bonne idée de disperser dans de la glycérine puisque, selon la fiche technique AZ, ce colorant est insoluble dans l'huile et partiellement soluble dans l'eau.
Mais mon mélange s'est avéré trop épais donc galère à sortir du p'tit pot et galère à mélanger à la pâte à savon !
Je me suis retrouvée avec des petits grains dans ma pâte à savon, il m'a fallu un bon coup de mixeur pour homogénéiser un peu.
La prochaine fois, je ferais mon mélange à l'eau juste avant de savonner et pis c'est tout !!!

Avec tout ce bazar, j'ai mis plus de temps pour mouler, et bien sur la pâte à considérablement épaissi pendant que j'essayais d'avoir un truc correct en bleu.
Donc moulage pas facile, petit passage de cintre (le Swing Saponine) et c'est tout ;-)
Avec mes restants de pâte, j'ai fait quelques savons en moules fleurs.
J'étais super déçue de ce savon, surtout qu'en regardant dans mon moule, la pâte neutre claire au départ s'est colorée à cause du miel, et le bleu indigo était vert... donc bon... pffff

Le lendemain, le savon moulé en individuel était bleu/gris (avec des petits points de couleurs mal dispersées, mais bleu/gris quand même :P) alors que le gros pain de savon était toujours vert :/
Après quelques jours, le bleu est devenu turquoise. Yeees !
Et malgré le carnage au moulage, je suis contente de mon marbrage, je le trouve même assez fin, alors que j'ai mis de gros pâtés de couleurs dans mon moule au milieu de ma pâte neutre ^^
Aah, la SAF et ses mystères !

En tout cas, le savon a une mousse fine qui devient crémeuse. Il est moins agréable que d'autres de mes savons, mais j'aime bien quand même. Je pense qu'une cure longue lui sera bénéfique, pour plus de douceur.













6 commentaires:

  1. magnifique en effet. J'adore le savon à la coupe: il est très pur, simple mais au final artistique. Petite question : La cire de soja dans la formule mais également le stéarate de magnésium, qu'est-ce cela apporte de particulier ? merci en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :D
      La cire de soja est en fait de l'huile de soja hydrogénée. Elle est moins sensible au rancissement que la version non hydrogénée. J'aime beaucoup cette huile qui apporte beaucoup de douceur au savon. La version hydrogénée rend un peu folle Soap Calc lol car la valeur du "conditioning" descend beaucoup par rapport à l'huile de soja, mais comme je n'ai pas constaté de différence sur ma peau, je continue de l'utiliser, parfois à haut pourcentage, dans mes formules.
      De plus, je la trouve facilement, alors que l'huile de soja est plus rare (j'en avais trouvé dans mon magasin bio, mais il n'en fait plus maintenant).
      J'avais acheté le stéarate de magnésium pour apporter un toucher doux à certains de mes cosmétiques, mais finalement je l'utilise en faible quantité, du coup je l'utilise dans mes savons. Il augmente la mousse du savon, ce qui peut être intéressant, même si on sait que la mousse ne lave pas, ça fait toujours plaisir d'avoir de belles bulles ^^

      Supprimer